Mariage, présentation, onction, obséques

 

Un acte pastoral est un moment de célébration, de prière ou de recueillement lors d’un moment important dans la vie personnelle des croyants – mariage, naissance d’un enfant, maladie plus ou moins grave, perte d’un proche. C’est le pasteur qui prépare ces moments et qui accompagne les personnes concernées, mais l’acte pastoral en soi se situe dans la vie de l’Église. Toute la communauté est associée à ces moments forts.

Mariage

Un homme et une femme s’engagent librement et publiquement à partager leur existence dans l’amour et la fidélité. Après le mariage civil, ils peuvent présenter à Dieu, notre Seigneur, leur projet de mariage, afin de lui dire leur reconnaissance et de recevoir sa bénédiction et son soutien. Cela se fait lors du culte de bénédiction de mariage. Cette cérémonie se prépare par une série d’entretiens avec le pasteur, afin de discuter de l’enseignement biblique sur le mariage et du déroulement du culte.

Présentation d’enfant

Les parents d’un nouveau-né peuvent présenter leur enfant à Dieu, afin de lui dire leur reconnaissance, lui demander de bénir l’enfant, et son soutien dans l’éducation chrétienne. Cette présentation se fait lors d’un culte, afin que toute la communauté puisse entourer l’enfant et ses parents dans la prière. Elle se prépare par quelques entretiens avec le pasteur.

Onction d’huile

A l’instar des disciples de Jésus (Marc 6.12) et selon les instructions dans le Nouveau Testament (Jacques 5.18), nous prions pour les malades. A leur demande, nous pratiquons le rite d’onction d’huile.

Signe tangible d’une réalité spirituelle, l’onction d’huile exprime la présence du Seigneur et la communion fraternelle autour de la personne qui souffre. Elle souligne la prière pour un rétablissement spirituel, émotionnel et physique. Nous la pratiquons dans la discrétion d’une rencontre avec le pasteur et les anciens.

Obsèques

L’Église accompagne les familles touchées par un deuil. Dans cet esprit, un culte funéraire est célébré à l’occasion d’un décès, afin d’annoncer une parole de consolation et d’espérance.

Il est recommandé de prendre contact avec le pasteur, le plus rapidement possible, et de ne rien arrêter définitivement avec les Pompes funèbres avant ce contact.

Retour à la page précédente